D’abord parce que les abeilles sont des actrices incontournables de la pollinisation des plantes, ce qui leur permet de se reproduire. Ce qui n’est pas rien : que deviendrait l’humanité sans les végétaux, base de la chaîne alimentaire ?

Elle finirait par faire comme toutes les autres créatures de la faune et de la flore : elle s’éteindrait faute de nourriture. Végétale et animale. Pour le coup, omnivores, végétariens, végétaliens dans le même bateau. Une arche de Noé qui coulerait. Inévitablement.

Quant on pense abeilles, on pense miel, propolis, gelée royale, cire aussi. Et cette cire d’abeille, comme tout ce que nous offre ce petit animal prodigieux, peut servir à beaucoup de choses. Y compris à nous passer de notre film plastique transparent. Oui oui. Comment ?

Voici le Bee wrap de My Little Bee. Bee, en anglais, c’est une abeille. Et un wrap, c’est un emballage. Voilà ce qui présente cette nouvelle façon d’emballer les aliments. C’est une utilisation d’une simplicité biblique à vrai dire. Et au moins, vous êtes sûr.e que ça colle là où vous voulez que ça colle !

Donc la recette, 100% naturelle, est la suivante : coton, cire d’abeille, huile de jojoba et résine de pin. Et c’est zéro déchet. Dans chaque joli étui, trois wraps : un petit, un moyen et un grand.

On les déplie. Ça colle, oui, mais on décolle délicatement en les dépliant. Au passage, ça occupe très peu de place pour la livraison. Et le souci environnemental est vraiment pris au sérieux. Ce qui colle, c’est la chaleur de vos mains.

On positionne le wrap comme on veut sur le plat, l’assiette, le bol, le fruit ou le légume. Oui oui, tel quel. Et pour que ça colle, il suffit de poser vos mains dessus et de maintenir un peu. Et le tour est joué. Ça tient. Ça tient même très bien, y compris au froid. La force du testé pour vous !

 

butternut bee wrap tasty life magazine abeille
La Butternut y trouve son compte, en contact direct. Avec les fleurs en plus. Tellement plus joli qu’un morceau de plastique transparent, non ? Crédit photo : Tasty Life Magazine.

 

Alors il y a deux contre-indications : ne pas emballer de la viande ou du poisson en contact avec l’emballage. Autre chose : ne pas le laisser aller au four ou au micro-ondes, éviter les contacts avec de la chaleur, à part celle de vos doigts. Comme le film plastique, après tout. Sauf que vous n’aurez pas à le mettre à la poubelle !

Pour laver vos emballages, il suffit d’eau froide. Surtout pas chaude car sinon, l’huile, la cire et la résine vont être lessivées avec. Donc de l’eau froide, du produit à vaisselle, une éponge toute douce et le tour est joué. Vous pouvez laisser sécher le wrap à l’air libre ou à l’aide d’un torchon bien propre.

Que c’est séduisant, et joli en plus ! Ce qui ne gâche rien. Pas de stress, toutes ces recommandations sont précisées sur et dans l’emballage des wraps. Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenu.e.s. Et puis moins de plastique, c’est moins de déchets.

Et pour ça, même si vous leur avez piqué un peu de leur cire, les abeilles vous diront merci. À leur façon.

www.mylittlebee.fr

idée Tasty Life Magazine lifestyle équilibré Visitez la page Boîtes à idées ! Si vous avez une marque, une initiative, un coup de coeur en ce moment, envoyez-le nous et nous en parlerons sur Tasty Life Magazine !  

À table !

Promenons-nous dans la vie qui a du goût...

buche maison tasty life magazine

Episode 9 : la bûche, dessert-star de la fin d’année

C'est un produit de saison. Mais très particulier. C'est la bûche de Noël. Nous en avions déjà parlé ici avec Christophe Felder mais pas...
panais podcast tasty life magazine

Episode 5 : le panais, un légume ancien hyper actuel

Le panais est l'invité de l'épisode 5 de cette première saison des podcasts de Tasty Life Magazine. Produit d'octobre à février, notre star de...
lifestyle équilibré Tasty Life Magazine vin boissons fêtes jurançon sud ouest verre dessus

Les fêtes dans les boissons. Chapitre 2 : le Jurançon : un vin royal.

Allons dans le Sud-Ouest, terre du Jurançon et terroir aux visages multiples. Montagnes, océans, forêts... Car il existe bien sûr une terre vinicole très...
Tasty Life Magazine lifestyle équilibré vin boissons fêtes effervescents bulles crémants alsace champagne bulles

Les fêtes dans les boissons. Chapitre 1 : Crémants d’Alsace : la force de l’âge

Les Crémants d'Alsace n'ont pas vraiment 40 ans, ces nectars. De fait, les viticulteurs alsaciens ont commencé à en élever (c'est le mot scientifique)...
tasty life magazine lifestyle équilibré thés de Noël innovations boissons fêtes couleur

Les fêtes dans les boissons. Chapitre 3 : les thés de Noël : épices, fruits et...

Le thé vient d'Asie où on l'a découvert il y a des millénaires. Son apparition en Inde puis en Europe est beaucoup plus récente....

L’Alsace : pays de Cocagne… et des spas, petit carnet de voyage

Une fois sortie du TGV, je me suis précipitée… dans un autre train. Heureusement qu’il y a une consigne à la gare de Strasbourg...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, enregistrez votre commentaire
Ecrivez votre nom ici s'il vous plaît